Comment gérer les objections des femmes ?

On constate encore aujourd’hui que le principal blocage des hommes lorsqu’il s’agit d’aborder les femmes est le rejet. En effet, la peur du rejet constitue le premier frein à l’action.

Il existe de nombreuses façons de la traiter, soit de manière interne (voir articles : « Comment surmonter sa nervosité » et « Dépasser sa peur de l’approche ») ou soit de manière externe : savoir contourner les objections.

Nous allons donc ici nous intéresser à la manière de gérer le rejet par l’apprentissage de techniques pour améliorer sa répartie et donner le change aux filles que vous abordez.

Pour cela, intéressons-nous d’abord à la notion du cadre, important, en séduction pour mener l’interaction avec une femme.

Qu’est-ce que le cadre ou frame ?

En communication, le sens d’une interaction ne se définit pas seulement par les mots que vous utilisez, mais aussi par le contexte général qui l’entoure. Autrement dit, vous devez tenir compte aussi bien du contexte général dans lequel vous interagissez que de tous les éléments qui le constituent. C’est ce qu’on appelle « la sous communication » ou « la frame » : c’est tout ce qui va au-delà de votre communication verbale directe.

Votre frame est donc défini par de nombreux facteurs, tels que votre environnement, vos actions, les choses que vous dites ou la façon dont vous le dites, les personnes qui vous entourent, etc.

Ainsi, savoir contourner les objections d’une femme est une manière de diriger l’interaction dans votre sens et placer le cadre que vous êtes le « PRIX » et donc le leader de l’interaction. C’est donc une façon de montrer que c’est VOUS qui êtes aux commandes !

Il est important de comprendre que la plupart des interactions sociales sont liées à la notion de leadership : soit vous êtes le meneur et c’est vous qui guidez les autres, ou soit vous êtes une « chiffe molle » et vous suivez le troupeau. C’est à vous de décider !

Pourquoi les femmes vous testent ?

La plupart des hommes perçoivent les tests et les objections comme des choses négatives faites dans le but de les déstabiliser. Mais en réalité, les choses ne sont pas aussi évidentes : les femmes émettent des objections pour filtrer les mauvais hommes et assurer leur sécurité physique et émotionnelle. Elles veulent être sûres de leurs choix !

Ces tests doivent donc vous permettre de vous poser les questions suivantes : Avez-vous l’étoffe d’être un bon amant ? Quel est votre niveau d’estime personnelle ? Êtes-vous suffisamment joueur ? Placez-vous systématiquement les femmes sur un piédestal ? Avez-vous l’habitude de fréquenter des filles de grande valeur ? Etc.

Voyons maintenant en quoi consistent ces fameux tests…

Voici quelques exemples de tests :

Une femme peut vous pousser à lui acheter une boisson, vous rendre jaloux en flirtant avec d’autres hommes, vous demandez de lui tenir quelque chose pendant qu’elle va aux toilettes, vous pousser à lâcher vos plans pour venir la voir, elle peut se mettre en colère pour rien, elle peut vous dire que vous êtes trop chauve, trop gras, trop jeune, trop vieux ou trop pauvre pour elle, elles peuvent vous dire qu’elles ont déjà un petit ami, etc.

Comment acquérir le bon état d’esprit face à ces tests ?

Nous savons que les femmes utilisent ces tests dans le but de se protéger. Elles posent des objections dans le but de filtrer les hommes. Comment donc faire pour rester serein et garder une bonne longueur d’avance face à ces tests ? La réponse est simple. Vous devez savoir ce que vous valez !

Votre valeur personnelle ne doit en aucun cas être définie en fonction des réactions des femmes, mais uniquement selon votre réalité. Vous devez être conscient de ce que vous pouvez apporter aux femmes et être convaincu que vous êtes le PRIX !

En fait, il s’agit de définir le cadre de l’interaction avant même d’avoir abordé une femme. Vous devez avoir réfléchi à l’état d’esprit dans lequel vous voulez agir.

Voici quelques phrases qui vont vous aider à entretenir un bon état d’esprit et définir le cadre de l’interaction :

  1. Je suis le prix et c’est elles qui essaient de me séduire
  2. Je les aborde et je les valide si je veux
  3. Je les valide uniquement que si elles correspondent à mes standards
  4. Leurs réactions ne définissent pas ma valeur
  5. Je vais passer un bon moment avec elles et changer leur journée ou leur vie
  6. Elles ont de la chance si on couche ensemble
  7. Je peux partir à tout moment parce que j’ai de la valeur et j’ai le choix

Une fois que vous avez défini votre bon état d’esprit, donc installé le cadre dans lequel vous voulez agir. Il va être temps, maintenant, de déjouer les objections.

Pour cela, vous devez utiliser des techniques dites de « recadrage » pour installer et maintenir le cadre de l’interaction, celui qui communique que vous êtes le « PRIX » et c’est VOUS qui menez la danse.

Les techniques de « reframing »

  1. a) La redéfinition

La « redéfinition » est le fait de redonner à la réalité une autre signification. Il s’agit de déplacer le cadre que vous impose la fille pour le ramener à votre vision des choses. Autrement dit, vous devez changer l’image qu’elle se fait de la situation pour l’orienter vers une autre idée : la vôtre.

Par exemple
:

Elle : Essaies-tu de me draguer ?
Vous : désolé, mais tu t’avances un peu trop vite, je suis un mec sociale et j’essaie juste de faire connaissance avec toi parce tu as l’air sympa.

Elle : S’il te plait, pourrais-tu arrêter de me toucher. J’ai l’impression que tu te fais des idées. Il ne se passera rien entre nous !
Vous : Tu sais… J’ai l’habitude d’être plutôt tactile avec les gens que j’apprécie. Désolé si TOI tu t’es fait des idées 🙂

  1. b) Testez les filles en retour

Le principe consiste ici à tester la fille en retour après qu’elle vous ait elle-même envoyé un test.

Par exemple
:

Elle : Est-ce que tu dis ça à toutes les filles ?
Vous : Oh tu sais… Elles ne me plaisent pas toutes. Et toi est-ce que tu demandes ça à tous les mecs sexys qui s’intéressent à toi 🙂 ?

Les techniques d’« outframing »

Elles consistent à dépasser la réalité que la fille vous suggère.

L’outframing simple est votre capacité à donner le change. C’est admettre ce que vous dit la fille, tout en donnant à ses propos une tournure beaucoup plus générale. Autrement dit, il s’agit pour vous de sortir du cadre que vous impose la fille et dépasser sa vision des choses !

Par exemple :

Elle : Tu essaies de me draguer ?
Vous : Je ne sais pas encore. Mais, je me demande si TOI tu ne dis pas ça pour me séduire 🙂 ?

Elle : Ne te fait pas d’idée il ne se passera rien entre nous.
Vous : C’est un peu tôt pour penser à ça… Tu ne crois pas ? On peut dire que tu es une fille pressée, je te préviens je ne suis pas un mec facile 🙂 !

Elle : Tu dis ça à toutes les filles ?
Vous : C’est drôle, mais je pensais que tu avais plus confiance en toi pour accepter de vrais compliments :-).

Elle : Désolé, j’ai déjà un copain !

Vous : C’est pas grave ! Moi aussi j’ai des copains et des copines :-).

La séduction est un art de vivre dont le coaching vous révèle tous les plus grands secrets. Décidez de changer et passez à l’action dès maintenant !

À très vite

coaching-coach-seduction-seduire

2018-01-30T23:13:38+00:00